Un chien qui aboie de façon intempestive est une nuisance à la fois pour ses maîtres et pour leurs voisins.

Votre chien aboie sans raison ? Ou au moindre bruit ?

Les solutions qui ne fonctionnent pas :

-Lui dire (ou pire) lui crier de se taire… Mais ça ne marche pas, il continue à aboyer. En vérité, en faisant cela vous ne faites qu’aggraver le problème !

-Lui jeter de l’eau… Vous avez inondé votre maison, et énervé encore plus votre chien ? Il faut arriver à ce que le chien ne voit pas que c’est vous qui le faites, donc…

Les colliers anti-aboiement ou la muselière… En plus d’être cruelle, cette solution s’attaque seulement aux symptômes, et non à la cause des aboiements !

Pourquoi votre chien aboie ?

Un chien qui aboie peut exprimer un besoin ou un problème.  Bien sûr, ce comportement naturel du chien peut devenir une sale habitude et rendre la vie impossible à tous.

La recherche des raisons de ses aboiements sera donc la première étape pour résoudre ce « problème ».

Il y a généralement quatre déclencheurs de base :

Ennui.

Ce sont des chiens qui restent seuls pendant la journée, voire même la nuit pendant que le maître est absent. Cette réaction est psychologique et dépend de la façon dont le chien ressent le départ de son maître.

Désir d’obtenir de l’attention.

Les chiens arrivent à trouver des moyens pour obtenir ce qu’ils veulent. ..

Traumatisme.

Un mal-être qui va alors se traduire par des aboiements au moindre bruit.

Peur.

La peur peut-être en effet une des raisons pour laquelle le chien aboie, peur d’un bruit que vous ne percevez pas, de travaux à côté etc.

 

Il faut aider votre chien d’une façon dite comportementale en changeant ses habitudes, en s’occupant plus de lui ou en lui faisant affronter ses peurs progressivement avec des méthodes de renforcement positif.

 

S’il aboie sur des personnes ou des animaux passant devant chez vous, revoyez son espace, évitez de le mettre dans cette situation de gardien.

IL faut aussi ignorer les aboiements de votre chien. Cela signifie qu’il faut ne lui prêter AUCUNE attention lorsqu’il aboie, et ce, aussi longtemps qu’il le faudra jusqu’à qu’il cesse d’aboyer.

Vous pouvez aussi désensibiliser votre chien à ce qui le fait aboyer. Cela nécessite de bonnes explications d’un éducateur ou moniteur formé.

Vous pouvez aussi apprendre à votre chien à aboyer sur commande. Une fois que votre chien peut aboyer sur commande, vous allez lui apprendre l’ordre « sage ».

On peut aussi mettre en place un contre conditionnement : lui donner l’ordre de faire quelque chose qui l’oblige à ne plus aboyer ou qui le distrait.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

'
%d blogueurs aiment cette page :