La balle et le bâton, c’est le + simple : je jette, tu rapportes (ou pas), je jette…Le maître peut penser à autre chose, voire faire autre chose et on a toujours cela à dispo. Mais …….

– Le chien ramène-t-il ?

– Avec la balle, attention aux torsions de dos lorsque le chien freine brutalement pour la rattraper lorsqu’il l’a dépassée : lancez toujours bien en avant du chien, pour éviter les coups de rein.

– Attention aussi aux rebonds trop hauts : un chien n’est pas fait pour atterrir sur ses pattes arrières, évitez de lancer trop haut, voire pire, de lancer à la verticale.

– Attention aux bâtons, qui peuvent parfois se coincer dans les dents.

– Ne lancez pas de cailloux à votre chien, il risquerait de les avaler, ou de s’user des dents dessus ; idem avec les balles de tennis cela use les dents ( voir + bas les risques).

– Attention aux frisbees qui normalement s’attrapent en vol et ne doivent pas s’utiliser sur un sol trop souple (sable à bannir) ; il faut savoir lancer avant toute utilisation avec un chien !!!

Par contre cela peut être un travail : je veux que tu ramènes et ce à tel endroit, je veux que tu adoptes telle position quand tu ramènes et quand je lance.

Ne pas laisser un chien seul avec un jouet destiné à faciliter son éducation ( demandez au club)  : c’est un outil de « travail », de mise en place d’une relation, pas quelque chose à mâchonner seul dans son coin !!!!

Il existe ce qu’on appelle des « apportables » dont la forme est étudiée pour la mâchoire de votre chien et qui peuvent même se fourrer de friandises (attention qu’il ne parte pas avec le grignoter tout seul…)

Les jouets à tirer : le fameux « tug » des agilitistes….. Contrairement à l’idée reçue, un chien qui joue à tirer à lui une corde  avec nous n’est pas « dominant » ; mais il peut ainsi chercher à tester votre force. C’est un jeu, qui demande de la collaboration et aussi du respect de l’autre. A vous d’apprendre à votre chien à ne pas vous attraper les doigts au passage, à ne prendre le jouet que sur ordre et à lâcher sur commande.

Attention, ils peuvent être très excitants pour le chien et vous devez lui apprendre à se contrôler pour ne pas prendre de risque.

Ne soyez pas tenté de secouer très fort le tug, pour répondre au chien qui secoue lui aussi très fort. Pour le bien de ses cervicales, contentez-vous d’amortir les secousses du chien. Si vous secouez le tug, faites-le avec des gestes amples et doux, et de préférence latéralement (un chien secoue naturellement de droite à gauche, pas de haut en bas. Suivez son exemple !)

Les jouets dit d’occupation à laisser au chien quand il est seul :

– Attention tout de même à bien vérifier que le chiot ne puisse pas avaler des bouts de jouets

– Certains chiens se lassent vite des jouets à mâcher

– Quand on a plusieurs chiens, les jouets comprenant de la nourriture doivent être utilisés sous surveillance au début, pour éviter les conflits

Les « doudous » : il s’agit souvent d’anthropomorphisme (Du grec anthropos (homme) et morphê ( forme) l’anthropomorphisme est la tendance à attribuer aux animaux des caractéristiques propres à l’homme ; anthropomorphiser un animal c’est, lui attribuer inconsciemment  un mode de raisonnement ou de fonctionnement humain ; c’est penser qu’un animal éprouve des besoins similaires à ceux des hommes). Certains chiens aiment soit disant avoir un doudou. Attention toutefois aux problèmes de possessivité (voire de grossesse nerveuse…)

Demandez conseil aux moniteurs du Béziers Sport Canin, selon âge, travail désiré, disciplines pratiquées.

 

Nombreux sont les gens qui jouent avec leurs chiens avec des balles de tennis. En effet, la plupart des propriétaires de chiens les considèrent comme parfaites d’autant plus qu’elles ne reviennent pas cher pour un jouet qui engage leur animal de compagnie pendant des heures. Et pourtant…

Il faut savoir que :

– Les balles de tennis contiennent un gaz nocif pour les chiens qui, lorsqu’ils la percent avec leurs dents, s’échappe de la balle et peut être inhalé par le chien.

De ce fait, avant de lancer la balle à votre chien, percez la de 2 coups de couteau et laissez le gaz s’échapper quelques secondes.

– Il y a eu des incidents où les chiens plus âgés, même habitués à ce jeu ont avalé accidentellement la balle en essayant de l’attraper en plein vol. Si la balle se loge dans la gorge du chien, la réaction naturelle est de l’avaler ; comme il tente de le faire, il s’étouffe.

– En dehors de cela, ils ne peuvent pas résister à l’extraction de la couche de feutre de la balle. Il y a alors une possibilité que le feutre reste dans l’estomac…

– Sous la couche de feutre, les balles de tennis sont faites de caoutchouc, et qui les rend irrésistibles pour tous les chiens. La suppression de ces fragments dans l’estomac nécessite une intervention chirurgicale.

– À propos de feutre, il a été signalé que le colorant utilisé pour colorer pouvait mélanger à la salive ….

Conclusion : évitez les balles de tennis neuves pour jouer et ne les laissez  jamais à disposition de votre chien, voire bannissez les balles de tennis !

 

 

 

Laisser un commentaire

'
%d blogueurs aiment cette page :