Avant que les chiens ne deviennent des animaux de compagnie et pénètrent dans les maison , ils étaient sauvages et vivaient en s’attaquant aux animaux, grands et petits.
Les chiens se rassemblaient pour poursuivre un animal plus âgé, plus jeune ou blessé, attrapant la veine jugulaire ou l’abdomen, provoquant une mort.
Tous les chiens se nourrissaient à leur tour, et ramenaient de la nourriture aux chiots.

Chez les chiens domestiques, certaines parties de la séquence ont été « diluées » mais ne pensez pas qu’elles soient totalement éliminées !!!! Et chez le chien de chasse et de troupeau, elles sont au contraire entretenues.

Ne rêvez pas !!
Malgré la domestication, les chiens ont toujours le désir instinctif de chasser, d’attraper, de mordre et de tuer des choses qui ressemblent à des proies.
C’est le mouvement qui enclenche la séquence.
La prédation est instinctive – elle n’est pas basée sur la faim.

Bien sûr, le niveau de prédation dépend du chien et de la race.
Cette agression est choquante pour les propriétaires du chien car elle est soudaine et parfois dirigée vers ce que nous ne voyons pas comme une proie. Mais l’instinct du chien lui dit le contraire…

C’est pourquoi, quand je vois certaines structures qui font des « lâchers de chiens », des soit disant récréations où le chien a le droit de s’exprimer, et où en fait, moi, je vois l’éveil de l’instinct de prédation, je suis folle de rage !
Florence PUG

Crédit photos et traduction de certaines parties d’articles : Sophia Yin

2 Commentaires

  1. Emanuel Macron
    17 juillet 2019 at 13 h 12 min

    C’est pas pour autant qu’il faut leur interdire de se sociabiliser

    Répondre
    • Florence Pug
      22 août 2019 at 10 h 43 min

      certes il convient de trouver le juste milieu, ne pas gêner les autres, ne pas faire vivre à son chien une mauvaise expérience et le sociabiliser.
      Merci pour l’intérêt que vous avez porté à notre article !

      Répondre

Répondre à Emanuel Macron Annuler la réponse.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

'
%d blogueurs aiment cette page :