La fameuse question…
Puis je laisser la gamelle à volonté toute la journée à mon chien ou fractionner celle-ci ?
Alors les adeptes de « vous devez contrôler votre chien au moins mentalement » diront : fractionnez et vous retirez au bout de 10 mn ; Florence présidente du club et la plupart des moniteurs du club vous conseilleront cela, car même si le club travaille de façon respectueuse sur le chien, nous pensons que le chien doit avoir des règles dans la mesure où il est dans votre maison ; les enfants ouvrent-ils le réfrigérateur à toute heure pour grignoter ?
Bien sûr certains diront qu’il faut arrêter de vouloir maîtriser tout chez le chien, que l’Humain exerce trop de pression, a trop de pouvoir sur le chien ; certains vont jusqu’à bannir le mot « propriétaire » et trouvent qu’on adapte trop le chien à notre vie.
Certes, mais vous êtes responsable de votre chien comme de vos enfants et vous devez répondre de leur « bêtises » civilement et pénalement ; si vous habitez en milieu urbain, il parait difficile de laisser vos chiens faire ce que leurs instincts leur diraient de faire. Donc il va bien falloir comme avec des enfants leur donner un cadre ; bien sûr il y a la façon de « planter » ce cadre et c’est là que le club va vous aider de façon à ce qu’il ne soit pas trop subi.
Le fait qu’on vous aide à ce que votre chien vous regarde, soit dépendant en quelque sorte de vous, vous considère comme un référent déplaira aux «extrémistes positifs» car ils veulent un chien indépendant et n’aiment pas qu’on dise que l’Humain est son propriétaire ; c’est pourtant un fait qu’on ne peut nier mais on peut travailler à ce que l’Humain mérite ce titre de propriétaire en se comportant différemment.
Nous ne parlons pas de faire de l’anthropomorphisme mais de l’empathie : se mettre à la place de votre chien et mieux le comprendre pour mettre des choses en place de façon acceptables pour lui, mais aussi pour vous et pour les autres humains qui vous entourent.
Revenons à la gamelle… Il y a aussi d’autres raisons à « contrôler » cette ressource :
– Plusieurs chiens : défense de la ressource ? Certains sont gloutons, d’autres non ? Peut –on les habituer de la même façon sans conflit ? Nous avons lu des témoignages de gens qui laissaient le sac ouvert au chien qui se servait quand il voulait… !!!… et quand il y a un autre chien qui arrive dans la maisonnée, comment fait-on ?
– Chien qui mange sans croquer : il vaut mieux de petites quantités à la fois pour éviter un retournement d’estomac, mais de là à lui laisser à volonté…Etes-vous certain qu’il ne va pas tout engloutir d’un coup ? Il y a d’autres solutions pour le faire ralentir, demandez conseil.
– Chien de sport : attention rien à manger 5 H. avant, rien 2 H. après un effort (pour là aussi éviter un retournement) donc impossible de mettre à volonté.
– Binôme souvent en déplacement, chien laissé parfois chez des amis, en pension ; donc repas pas forcément à heure fixe mais sûrement pas à volonté.
– Chien au BARF : impossible de laisser à volonté la journée pour des raisons d’hygiène évidentes.
Nous ne sommes pas dupes ; la plupart des gens qui veulent laisser la gamelle à volonté ne sont pas des puristes du “positif” mais plutôt des gens pour qui cela est + pratique ; dire qu’on fait de l’open bar parce que son chien l’a décidé ainsi nous fait bien rire !!!!
Par contre nous aimerions revenir sur quelque chose qui nous chagrine plus que « contrôler » le nombre de repas du chien, le fait que certains s’amusent à s’imposer autour de la gamelle !!!
Il a été dit par certains éducateurs en coercitif, qu’il fallait que le chien nous laisse toucher sa gamelle, la lui retirer, la déplacer pour un oui ou pour un non, sans qu’il réagisse. Que ressentiriez-vous si on essayait de vous retirer votre assiette de frites quand vous mangez ? Avez-vous fait cela pour éduquer vos enfants ?
Vous allez tout simplement créer du stress voire un comportement contraire à ce que vous souhaitez.
Vous avez peur que votre chien attaque un enfant qui s’approche de sa gamelle ? En premier lieu éduquez vos enfants à respecter ce moment puis apprenez à manipuler la gamelle, mais de façon occasionnelle et de manière stratégique :
Ajoutez quelque chose qu’il aime (jambon, fromage, restes de viande du dîner, etc.).
Ainsi il considérera que c’est « bien » quand vous prenez sa gamelle car il aura assimilé le fait à quelque chose de positif ; le jour où vous aurez alors besoin de la lui retirer pour une raison ou une autre, il ne vous dira rien ! Vous pouvez travailler de façon aléatoire : des fois dedans, des fois autour, des fois vous la prenez et mettez quelque chose dedans, des fois vous le laissez etc.
La défense de ressources fait partie des instincts du chien et il est normal qu’il grogne (il le fait déjà à 6 semaines autour des premières croquettes…) ; pour nous travailler de façon «respectueuse » c’est accepter que c’est « normal », respecter ces instincts de chien, tout en faisant en sorte qu’ils ne créent pas un problème aux humains qui vous entourent. Car vous ne vivez pas seul avec votre chien mais dans une société !
Florence PUG Présidente du BSC

Laisser un commentaire

'
%d blogueurs aiment cette page :