La belle saison est là…mais avec elle certains dangers pour votre chien…
Le sable :
Les grains de sable peuvent facilement se mettre dans l’œil et provoquer des inflammations (kératite, conjonctivite, ulcères de la cornée,…). Prévoir un nettoyant oculaire.
De + en jouant dans le sable, il peut arriver que votre chien en ingère. Cela peut provoquer des gastrites car le sable est irritant pour l’estomac. Lorsqu’il y a une ingestion importante de sable, on peut avoir des lésions intestinales parfois graves (obstruction voir une occlusion intestinale, entérite, colite,… ).
L’eau de mer :
Lors des jeux ou des promenades sur la plage, le chien se déshydrate assez vite et il aura tendance à boire l’eau de mer. Il peut aussi y avoir ingestion accidentelle d’eau de mer quand le chien nage ou joue dans l’eau de mer. Cette ingestion va augmenter le taux de sodium dans le sang de l’animal et provoque une hypernatremie (trop de sodium dans le sang). Or ce taux de sel trop élevé doit être éliminé, et l’organisme va tenter de le faire en urinant de plus en plus mais en utilisant l’eau contenue dans les cellules de l’organisme. Il faut donc lui donner de l’eau douce pour l’aider à éliminer sans se déshydrater et se rendre chez le vétérinaire dés le premier symptôme de malaise digestif ou autre.
En règle générale, l’eau de mer ne provoquera aucune lésion particulière sur la peau d’un chien normal. SI votre chien souffre de problèmes dermatologiques, d’otite ou de problèmes oculaires, il est déconseillé par contre de le laisser se baigner dans l’eau de mer sous peine d’aggraver ces pathologies. Pensez de toute façon à le rincer !!!
L’hydrocution :
L’hydrocution n’est pas seulement due à l’immersion dans une eau très froide, elle peut aussi être déclenchée par une différence trop importante entre l’eau et le corps. Ne laissez pas votre chien se baigner en eau froide ou après avoir fait un effort physique par grosses chaleurs.
Le soleil :
Les chiens peuvent aussi être victime de coups de soleil. Les chiens à robe blanche ou de couleur très claire sont sensibles aux rayons UV (museau, oreilles, abdomen,…). Pour ces chiens à risque, il est conseillé d’appliquer sur ces zones sensibles des crèmes solaires totales adaptées pour le chien.
Le coup de chaleur :
La thermorégulation (contrôle de leur température interne) des chiens est différente du nôtre, à savoir qu’ils ne transpirent pas (à part un peu par les coussinets) mais se refroidissent par le halètement.
Les symptômes d’un début de coup chaleur sont les suivants : Halètement excessif -Difficulté respiratoire et respiration bruyante -Gencives rouges -Hyper salivation avec une salive collante. Au fur et à mesure que le coup de chaleur évolue, l’état du chien s’empire et vous pouvez constater en plus les signes suivants : Gencives pâles (état de choc) -Démarche chancelante —> le chien peut tomber au sol avec un mouvement caractéristique des membres ( le pédalage) , semblable à une crise d’épilepsie -Température interne élevée ( > 42°) -Diarrhée sanglante -Coma
N’hésitez pas à bien mouiller le chien atteint d’un coup de chaleur, voire même une immersion dans de l’eau froide si c’est possible tout en fonçant chez le vétérinaire.
Sans oublier… les parasites, les venimeux, les épillets, les déchets que votre chien peut trouver sur des endroits de pique nique, à la plage etc.

Laisser un commentaire

'
%d blogueurs aiment cette page :